Gesundheit Santé Health

December 21, 2014

MODE D’EMPLOI POUR LE KEFIR DE LAIT

Filed under: from internet /other medias — heidi @ 13:11

… à partir d’un autre kéfir de lait? –  à distinguer du kéfir de fruit qui necessite un autre traitement – recherches faites sur le web par Yves, merci de permettre la publication sur ce blog Santé, différentes sources: 

1) Comment faire un kéfir de élait à partir d’un autre kéfir de lait?

  • Si les “graines” de kéfir (humides et gonflées) flottent juste sous la surface, les attraper délicatement avec les doigts et les placer dans un autre verre ou bol propre avec du lait frais. Sinon il faut utiliser une passoire, etc.
  • Laisser le nouveau récipient dans un endroit calme, recouvert d’un papier ou d’un tissu (pour protéger des insectes et laisser respirer), à température ambiante (20-25 deg.C) pendant 24 heures.
  • Attention: A) Utiliser du lait ENTIER [full cream] (PAS d’écrémé) et frais (de préférence) ou Pasteurisé mais au “rayon frais” (PAS de lait UHT ou longue conservation). B) Utiliser 2 ou 3 graines de kéfir maximum pour un grand verre de lait. Manger, jeter ou sécher les nouvelles “graines” qui vont se former chaque mois.

  • Apres 24 heures à température ambiante il faut, au choix : A) récupérer les “graines” et faire immédiatement un autre verre de kéfir [L’ancien kéfir (sans les graines) peut être gardé au frigo ou mangé de suite.], ou alors B) mettre le tout, tel quel, au frigo, si on ne veut pas faire un autre kéfir de suite. Apres plusieurs semaines au frigo, par contre, le kéfir risque d’être un peu “endormi” et la prochaine production sera peut-être moins bonne mais la suivante retrouvera ses qualités d’origine.

2) Comment faire sécher les “graines” de kéfir?

  • Placer les graines sur une petite assiette dans un frigo assez froid mais au-dessus de zéro, jusqu’à ce qu’elles deviennent dures et petites. Elles peuvent alors être placées dans un plastique et une enveloppe pour transport par courrier par exemple.

3) Comment “réveiller” des graines sèches de kéfir ?

  • Placer les graines sèches dans un verre d’eau minérale à température ambiante (20-25 deg.C) pendant 24 heures. Ne pas utiliser d’eau du robinet qui contient du chlore.

4) A savoir:

  • Le kéfir contient, bien plus que le yaourt, presque une centaine de “bonnes” bactéries différentes (probiotiques) qui aident à garder une bonne flore intestinale, importante pour un fort système immunitaire.
  • La choucroute crue est aussi très riche en probiotiques: une quantité qu’aucune pilule de probiotique ne peut égaler. Les probiotiques sont souvent détruits dans l’acide de l’estomac, sauf si accompagnés de bonnes graisses (olive, coco, etc).

5) Les (fibres) prébiotiques:

  • topinambour, racine de pissenlit, bardane, ail, poireaux, oignons, chicorée, asperges, banane, blé, etc, [riches en inuline et oligofructose] sont aussi un moyen de nourrir et développer les probiotiques.
  • Voir par exemple: Prebiotics vs Probiotics: can vegetables help you resist infection? on BBC/Science and Nature/Human Body and Mind/The Truth about Food/Healthy.

No Comments

No comments yet.

RSS feed for comments on this post.

Sorry, the comment form is closed at this time.

Powered by WordPress